Poste médical de garde

Pourquoi a-t-on créé un poste médical de garde ?

JPEG - 155 ko

L’A.G.H.H.N. est l’Association des médecins Généralistes de la Haute Hesbaye Namuroise. Elle comporte actuellement une quarantaine de médecins actifs. Son secteur regroupe Gembloux, La Bruyère, Eghezée et Fernelmont-Wasseiges. Ce territoire couvre une population de près de 60.000 habitants.

Partant du constat de la garde devenait de plus en plus lourde à assumer pour les médecins généralistes de la région et dans un souci d‘assurer à la garde un avenir de qualité, l’A.G.H.H.N. a décidé, à l’instar d’ autres cercles, de repenser dès 2012 l’organisation de sa garde le week-end et les jours fériés et de créer un poste médical de garde dans le but de :

Lutter contre le désert médical


Depuis quelques années, l’organisation de la garde en médecine générale devient problématique, particulièrement pour les cercles qui couvrent les régions rurales et dont les effectifs médicaux sont limités ou restreints. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène :
- Le vieillissement du corps médical. Sur le territoire de l’AG.H.H.N., la population n’a cessé de croître alors que plusieurs médecins généralistes ont arrêté leur pratique. De plus, la pyramide des âges des médecins indique que près de la moitié des médecins ont plus de 55 ans. A moyen terme, la fréquence des gardes risque donc de devenir intenable pour les médecins encore actifs.
- Un certain désintérêt des étudiants pour la médecine générale,
- Le manque d’attractivité des régions rurales où le médecin travail souvent en solo avec des gardes plus fréquentes et un certain isolement social.
- La recherche d’une meilleure qualité de vie : les jeunes (et moins jeunes) médecins aspirent à un meilleur équilibre entre activité professionnelle et vie familiale. Dans cette optique, la garde de médecine générale est de plus en plus mal vécue par les praticiens, particulièrement dans les régions déjà peu fournies en médecins généralistes, où la répétition des gardes représente un fardeau de plus en plus difficile à supporter.
- Des besoins en médecin en augmentation. De nombreux experts en santé publique estiment que les besoins en médecins auront tendance à augmenter dans les années à venir, du fait du vieillissement de la population ainsi que de la croissance régulière du nombre d’habitants de notre pays.

Lutter contre l’insécurité


Ce sujet est malheureusement souvent d’actualité dans différents cercles de médecins généralistes. Le poste de garde offre plus de sécurité aux médecins. Ceux-ci sont accompagnés et véhiculés par un chauffeur lors des visites de soirée et de nuit. De plus, le GPS du véhicule du médecin et celui du taxi social sont équipés d’un système de géolocalisation. Enfin, des terminaux bancaires fixes et mobiles sont disponibles, ce qui limite la possession d’argent liquide et le risque d’agression.

Lutter contre l’épuisement des médecins


Depuis toujours, les médecins généralistes sont légalement et déontologiquement tenus d’assurer la continuité des soins à leurs patients. Ils ont longtemps assuré cette charge 24h sur 24, 7 jours sur 7. Par la suite, ils ont organisé des rôles de garde avec leurs confrères les plus proches, généralement dans la même commune. Plus récemment, ils se sont regroupés en cercles de médecins généralistes, couvrant une zone géographique composée de plusieurs communes. Ces cercles ont reçu pour mission légale l’organisation de la garde de médecine générale. Tous les médecins généralistes sont tenus d’y participer, sauf dispense pour raison d’âge ou de santé.
Dans ce cadre, l’A.G.H.H.N. a fusionné les effectifs médicaux des différents secteurs existants pour n’en former qu’un seul, celui du poste médical de garde, ce qui permet de garantir la pérennité de la continuité des soins sans imposer aux médecins généralistes une récurrence de garde intolérable. Cette organisation est basée sur un principe d’équité entre les différents médecins qui participent à la garde au sein de l’A.G.H.H.N.

Assurer pour l’avenir de la continuité des soins


Le choix de répondre à l’ensemble de ces difficultés par l’ouverture d’un poste médical de garde s’inscrit dans un large mouvement national. De nombreux postes ont déjà été créés du Nord au Sud du pays. Une grande réflexion sur l’avenir de la garde de médecine générale et les améliorations à y apporter est actuellement en cours. Des tables rondes ont été réalisées en présence de la ministre de la Santé qui était alors Laurette Onkelinx. De nouveaux moyens de communication sont en train de se mettre en place pour faciliter la transmission de données entre intervenants médicaux (réseau santé wallon, plateforme e-Health, ...). Toutes ces démarches ont pour but d’assurer la continuité des soins pour les patients en dehors des heures de travail de leur médecin traitant.

Toutes ces raisons ont porté le projet de création du poste de garde de l’A.G.H.H.N. qui s’est ouvert le 7 juin 213. Ce poste médical de garde a donc été pensé et conçu, par des médecins, pour des médecins et des patients dans le but de pérenniser la garde de médecine générale. C’est une garantie de soins de qualité pour chaque habitant.

Poste médical de garde de Rhisnes téléphone 081/84.84.33
Poste médical de garde de Rhisnes adresse Place Communale 6 - 5080 Rhisnes
Poste médical de garde de Rhisnes horaires
Secteurs de garde

Service de navette

Si vous n’avez pas de moyen de locomotion pour vous rendre au poste de garde, n’hésitez pas à faire appel à notre chauffeur


© 2014 Poste médical de garde . A.G.H.H.N. | contact | mentions légales
conception & hosting Pragmacom Main&Design